Les jambes lourdes

Vos jambes sont lourdes et gonflées ? Ce phénomène n’est pas à prendre à la légère. Le point avec le docteur Alain Colignon, phlébologue et chirurgien vasculaire.

À quoi est-ce dû ?

« À une insuffisance veineuse. Les veines sont destinées à ramener le sang vers le cœur. Pour cela, elles sont dotées de valvules qui empêchent le sang de redescendre vers les pieds tandis que les contractions musculaires le propulsent vers le haut. Lorsqu’un de ces deux mécanismes s’enraye, une insuffisance veineuse apparaît. Les jambes lourdes en sont les premières manifestations. »

Est-ce héréditaire ?

« L’hérédité joue un rôle important dans la maladie variqueuse, mais elle joue un rôle mineur dans la maladie réticulaire qui touche les veines situées juste sous la peau. Ces petites veines sont très sensibles aux œstrogènes. Cette maladie touche donc davantage les femmes, notamment si elles ont eu plusieurs grossesses. »

Le phénomène des jambes lourdes touche davantage les femmes, surtout si elles ont eu plusieurs grossesses.

Faut-il s’en inquiéter ?

« Lorsqu’elle n’est pas traitée, la maladie réticulaire a tendance à s’aggraver et à s’étendre aux troncs veineux plus importants, ce qui complique la situation clinique et le traitement. Par ailleurs, avec le temps, d’autres symptômes peuvent apparaître : crampes nocturnes, démangeaisons, eczéma, gonflement des chevilles… »

Quels sont les facteurs aggravants ?

« Sans aucun doute la sédentarité, tout comme la station debout qui augmente la pression dans le système veineux, surtout si on n’est pas actif. On la surnomme d’ailleurs la “maladie des coiffeuses”. Contrairement aux idées reçues, la chaleur, le soleil, les douches chaudes ne jouent aucun rôle dans l’évolution de la maladie. Par contre, en dilatant les veines, la chaleur augmente les symptômes (jambes lourdes, démangeaisons, crampes, gonflements…). »

Pour prévenir les jambes lourdes, pratiquez une activité physique régulière et surveillez votre poids.

Quelles bonnes habitudes adopter ?

« Pratiquer une activité régulière permet de renforcer les muscles chargés de propulser le sang vers le cœur. Quelques flexions-extensions du pied suffisent à contracter les muscles du mollet, ou mieux une dizaine de mouvements sur un steppeur. Dès que vous en avez l’occasion, surélevez les jambes pendant quelques minutes. Au quotidien, stimulez votre circulation sanguine grâce à des jets d’eau froide et à des massages effectués du bas vers le haut. Pour en améliorer l’efficacité, rangez votre crème ou votre huile massante au frigo. »

Comment soulager les jambes lourdes ?

« Les phlébotropes et les bas de contention sont relativement efficaces pour les soulager, mais ni les uns ni les autres ne peuvent les traiter. Le bon choix consiste à vous adresser à un médecin. Après avoir fait un état des lieux veineux, il pratiquera quelques séances de diaphanosclérose (injections sclérosantes pratiquées sous transillumination). En complément, vous pouvez vous tourner vers la phytothérapie et ses plantes réputées pour leur effet veinotonique, comme le marronnier d’Inde, l’hamamélis et la vigne rouge. »

Le choix de Multipharma

Bio

image

Ampoules – Arkofluides

Cette cure de compléments alimentaires à base d’hamamélis, de fragon, de vigne rouge et de marronnier d’Inde bio est spécialement formulée pour alléger la sensation de jambes lourdes.

Stimulant

image

Gel – Allestax

Rafraîchit et soulage les jambes lourdes et fatiguées grâce à sa formule à base d’extrait de vigne rouge pour stimuler et renforcer la tension des vaisseaux sanguins et favoriser ainsi la microcirculation.

Gourmand

image

Thé – Biolys

Cette infusion à déguster chaude ou froide contribue à réduire les sensations de jambes lourdes. Naturellement aromatisée aux fruits rouges, elle contient de la vigne rouge, de l’hibiscus et de la pulpe de pomme.